Les aides

Dans l’industrie, les moteurs électriques sont omniprésents et sont les plus gros consommateurs d’énergie. Aussi, les industriels investissent de plus en plus dans le variateur électronique de vitesse ou VEV pour réduire leurs factures électriques et l’impact de leur activité sur l’environnement.

Poussé par les pouvoirs publics qui encouragent son installation à travers le dispositif des primes pour Certificats d’Économies d’Énergie, cet équipement réduit de façon importante la consommation électrique.

Le variateur de vitesse en industrie : pour quels systèmes peut-on l’utiliser ?

Le variateur de vitesse est un équipement électronique qui permet de contrôler la vitesse de rotation d’un moteur électrique.

La plupart du temps, il est installé sur un moteur asynchrone à courant alternatif, qui est le plus répandu dans les applications industrielles. Son installation est particulièrement appropriée aux cas des compresseurs, des ventilateurs ou des pompes industrielles, ainsi que des systèmes de levage comme les ascenseurs.

Un variateur de vitesse, aussi appelé variateur de fréquence, permet l’ajustement de la vitesse du moteur en fonction de la puissance réellement nécessaire pour faire fonctionner l’application industrielle.

Par exemple, un moteur électrique peut faire tourner une pompe ou un ventilateur, ou encore faire fonctionner un compresseur. Par défaut, il fonctionne à pleine vitesse une fois qu’il est lancé. Or, c’est souvent inutile et surtout, très énergivore. L’installation d’un variateur de vitesse industriel permet de réguler la vitesse du moteur électrique pour l’adapter aux besoins réels du système qu’il met en mouvement. Ainsi, la pompe, le ventilateur ou le compresseur tournent moins vite et consomment moins d’énergie.

Notre équipe

Notre équipe pluridisciplinaire met tout en œuvre pour une reprise rapide de votre production.

Notre zone d’intervention

Une intervention rapide dans nos départements limitrophes, la Nièvre, le Cher, le Loiret et l’Yonne.

Appelez-nous !

Un numéro de téléphone unique pour une intervention rapide.

Votre production maintenue

En fonction de vos enjeux de production, notre équipe intervient au plus vite et dans un délai maximal de 72 h.

Comment obtenir la prime CEE lors de l’installation d’un variateur de vitesse industriel ?

Pour réduire les coûts liés à l’installation d’un variateur de vitesse en industrie, les industriels peuvent obtenir des primes CEE ou Certificats d’Économies d’Énergie. Pour cela, il leur suffit de passer par l’intermédiaire d’un fournisseur d’énergie. Ce dernier est en effet un « obligé » qui doit réaliser des actions en faveur des économies d’énergie.

Une des façons de se conformer à cette obligation est de racheter des Certificats d’Économies d’Énergie aux industriels ayant installé un variateur de vitesse, en échange d’une prime. En pratique, l’industriel doit fournir le justificatif des travaux réalisés, c’est-à-dire la facture, au fournisseur d’énergie. En échange, « l’obligé » lui reverse une somme d’argent que l’on appelle prime pour Certificats d’Économies d’Énergie.

Demande de rappel

Nos conseillers vous rappelent dans les plus brefs délais

Vous avez un projet de développement ou souhaitez en apprendre plus sur les services que nous proposons, sur nos contrats de maintenance ?

    En nous envoyant ce formulaire, vous acceptez que les informations qu'il contient soient utilisées en accord avec notre politique de protection des données.


    Faire des économies avec le variateur de vitesse industriel

    L’installation d’un variateur de vitesse permet de réaliser des économies à plusieurs niveaux.

    Économies d’énergie

    L’installation d’un variateur de vitesse lors du rétrofit industriel permet de faire des économies d’énergie en adaptant la vitesse de rotation du moteur électrique aux besoins réels du process. En effet, moins un moteur tourne vite, moins il consomme d’électricité.

    Le principe de la régulation moteur est de contrôler la vitesse de façon à ne pas fonctionner inutilement à la vitesse maximale de rotation. Ainsi, il est possible de réduire la consommation d’énergie de 15 à 40 % environ par rapport au fonctionnement sans variateur électronique de vitesse.

    Économies financières

    Aux économies d’énergie permises par l’installation d’un variateur de vitesse est associée une économie financière. En effet, grâce à l’éligibilité au dispositif des CEE, l’investissement dans le système de régulation moteur est en partie compensé par la prime octroyée par le fournisseur d’énergie. Par exemple, dans le cas d’une installation de machine industrielle avec un variateur de vitesse sur une pompe ou un ventilateur, le remboursement peut représenter de 50 à 100 % du prix du matériel.

    Économies sur le renouvellement du matériel

    Enfin, grâce au variateur de vitesse, le fonctionnement des équipements, comme les pompes, les ventilateurs ou les compresseurs, est plus fluide. Les à-coups au démarrage ou pendant le fonctionnement sont éliminés, grâce à la variation progressive de la vitesse dans les phases d’accélération et de décélération.

    Les pièces mécaniques du moteur, mais aussi des éléments qu’il entraîne sont moins sollicitées et subissent moins d’usure. La variation de vitesse permet ainsi d’améliorer les machines industrielles tout en réalisant des économies sur la maintenance, car les équipements s’usent moins vite et tombent moins facilement en panne.

    La durée de vie des machines est allongée, ce qui représente aussi des économies, car le renouvellement du matériel est plus espacé.

    Quelle que soit votre activité, Bechameil vous propose l’installation de variateurs de vitesse sur vos moteurs électriques pour réduire votre consommation d’énergie et rendre votre process plus respectueux de l’environnement. Nous pouvons vous fournir un équipement neuf ou issu du marché de la seconde main. Dans tous les cas, nous procédons à son installation et nous vous guidons dans les démarches pour l’obtention des primes CEE auprès des fournisseurs d’énergie.